Le Sgen : la CFDT dans l'éducation Clic Ecoles Aube

1er octobre 2018
Sgen-CFDT Délégation de l'Aube : 2,A Bd du 1° Ram, 10 000 Troyes - Tél : 03 25 73 53 57 - Mail : sgen.cfdt.aube@wanadoo.fr
Sgen-CFDT Champagne Ardenne
-  15 boulevard de la paix BP 1368, 51063 Reims Cedex - Tel : 09 63 65 46 32 - Mail : sgen-cfdt-champagne-ardenne@orange.fr



Sgen- CFDT Le Syndicat de tous les personnels






































Sgen- CFDT Le Syndicat de tous les personnels



































Sgen- CFDT Le Syndicat de tous les personnels


Il est encore temps de le dire donc :

Bonne année à toutes et à tous


Vos élus et représentants au Sgen CFDT dans l’Aube

CAPD
 de l'Aube

CTSD
 de l'Aube

CHS-CT
 de l'Aube
Elu CAPD de l'Aube
Sophie
GARREAU

EEP Saint-Exupéry
Les Noës-près-Troyes
Elu CAPD de l'Aube
Mélodie
BROUILLARD

Ecole Elémentaire
Méry sur Seine

Elu CTSD de l'Aube
Benjamin
PRESTAT

EM Jules Ferry
St Parres aux Tertres
Elu CTSD de l'Aube
Chloé
VAN DE PUTTE

CLG P. Brossolette
La Chapelle Saint Luc

Elu CHSCT de l'Aube
Christian
ISSENHUTH

EEP Saint-Exupéry
Les Noës-près-Troyes
Elu CHSCT de l'Aube
Karen
HOUVION

CLG Albert Camus
La Chapelle Saint Luc

CDAS
de l'Aube

CDEN
de l'Aube

CCP
AED-AESH

CCP
ENS EDU Psy-EN
Elu CHSCT de l'Aube
Christian
ISSENHUTH

EEP Saint-Exupéry
Les Noës-près-Troyes
Elu CTSD de l'Aube
Chloé
VAN DE PUTTE

CLG P. Brossolette
La Chapelle Saint Luc

Elu CHSCT de l'Aube
Christian
ISSENHUTH

EEP Saint-Exupéry
Les Noës-près-Troyes
Elu CHSCT de l'Aube
Karen
HOUVION

CLG Albert Camus
La Chapelle Saint Luc

Elu CCP AED-AESH
Hicham
MOUMEN
CLG Albert Camus
La Chapelle Saint Luc

Elu CCP ENS EDU Psy-EN
Carole
DERUELLE
Greta Sud Champagne
Romilly sur Seine



Evaluation CP

Malgré les remontés du terrain et l’intervention des syndicats, on continue…
La position du Sgen CFDT


Pouvoir d’achat et conditions de travail

Travailler plus pour gagner plus ?
8 organisations appellent les agents publics à se mobiliser : Pétition Fonction Publique


Stylos Rouges … ce qu’on en pense

Avec déjà 60 000 membres, le groupe Facebook des stylos rouges est populaire auprès des enseignants. Ce groupe nous semble avoir des aspirations légitimes et justes, avec des points communs avec celles défendues par le Sgen Aube notamment celles concernant le pouvoir d’achat, les conditions de travail et le droit à la mobilité, sur lesquelles nous partageons le constat de l’urgence d’agir.

D’autres revendications des stylos rouges nous touchent particulièrement parce qu’elles correspondent à nombre de nos valeurs :
- l’idée qu’il ne faut pas séparer le premier et le second degré et que nous devons aller vers un rapprochement des salaires et des conditions de travail des personnels de toute l’Éducation Nationale et une prise en compte de tous les corps et pas seulement des enseignants
- l’idée que tous les champs de l’Éducation Nationale sont concernés, y compris l’enseignement agricole, personnels administratifs, AED-AESH, public comme privé
- l’idée qu’il faut favoriser une certaine bienveillance envers les élèves, bienveillance qui ne va aucunement à l’encontre de l’exigence
- l’idée qu’il faut trouver d’autres moyens d’actions que les grèves et les manifestations à répétition.

D’autres revendications nous semblent plus problématiques ou trop floues encore à ce stade. Il en va ainsi de la renégociation de PPCR évoquée.
Les défauts de PPCR sont nombreux. Mais le PPCR c'est aussi :
■ 5 milliards d’euros pour les agents
■ la création de la classe exceptionnelle
■ la fin d’un système d’évaluation qui dans le 2nd degré désavantagent clairement les femmes et les enseignant.e.s de certaines disciplines.
➜ Si nous continuons à demander des améliorations, c’est une signature que nous ne regrettons pas.

Selon nous, il faut également travailler sur les nombreuses inégalités de traitement qui touchent les personnels (1er /2nd degrés, début/fin de carrière). Sur d’autres sujets, il nous semble qu’il ne peut pas être possible de revendiquer un statu-quo (retraite, réforme des lycées), le système actuel n'étant pas satisfaisant, voire injuste.

Plus globalement il est selon nous essentiel de ne pas revendiquer uniquement le maintien, avec des conditions de travail meilleures, du système existant. L’école française, cela est désormais largement documenté, reproduit en son sein, plus que dans d’autres pays, les inégalités sociales.

Ce simple constat doit nous amener à penser que des changements majeurs sont nécessaires, qui associent pleinement les personnels, qui ne soient pas imposés tous les 2-3 ans. Des changements, aussi, qui permettent de donner réellement plus à ceux qui ont le moins par le biais entre autres de l’éducation prioritaire à laquelle il nous semble que le manifeste des stylos rouges fait étonnamment peu référence et
dont le Sgen-CFDT fut l’initiateur au début des années 1980.
Nous sommes aussi attaché.e.s à une approche générale des problématiques de l’Éducation Nationale. Celle-ci ne peut selon nous être vue uniquement à travers le prisme des enseignant.e.s et c’est en faisant appel aux ressources de tous les personnels (enseignant.e.s, administratifs, personnels de direction et d’encadrement, personnels d’orientation etc.) et en croisant les regards que nous pourrons traiter les soucis évoqués plus hauts de la manière la plus pertinente. A ce stade, c’est une approche que nous retrouvons peu dans votre manifeste.

Enfin, il nous apparaît primordial que les personnels de l’Education Nationale ne se contentent pas de revendiquer des moyens pour exécuter localement des décisions prises nationalement. Mais qu’au contraire ils revendiquent plus d’autonomie locale et de responsabilités nationales pour participer pleinement, via leur expertise réelle, aux choix qui sont faits pour nos élèves et notre société.

Ne nous contentons pas d’être sujets, revendiquons pleinement notre rôle d’acteurs.

Vous l’aurez compris… nous ne partageons pas l’ensemble des revendications, parce qu’il ne nous semble pas souhaitable non plus de tenter de chercher à récupérer un mouvement dont nous respectons le caractère spontané et autonome.
➜ Nous ne souhaitons pas répondre favorablement à la demande de soutien que vous nous avez faite.

Il nous semble cependant très positif que votre mouvement cherche à se rapprocher des corps intermédiaires et nous sommes disponibles pour porter avec vous nos nombreuses revendications communes.
Nous sommes bien conscients des difficultés pour les syndicats à se faire entendre depuis de trop nombreuses années et cherchons constamment à réfléchir quant aux moyens d’action adéquats. Ainsi la réflexion que vous portez sur ces sujets et vos initiatives nous semblent intéressantes.


Et si vous avez des choses à nous dire.

Le Sgen CFDT, délégation de l’Aube assure des permanences
  • Lundi toute la journée
  • Mercredi après midi de 14 à 16 heures
  • Jeudi matin
Notre adresse mail: sgen.cfdt.aube@ orange.fr
Notre téléphone: 03 25 73 53 57
Notre adresse: 2 A boulevard du 1er RAM 10 000 Troyes (2 ème étage et à droite en sortant de l'ascenseur)








Sgen- CFDT Le Syndicat de tous les personnels

Adhérer au Sgen-CFDT, c’est avoir :
  • Une écoute, des réponses et des conseils sur le plan professionnel et juridique.
  • Un accompagnement individualisé par un élu en cas de difficulté.
  • Un accès gratuit au service juridique de la CFDT.
  • Des formations syndicales.
  • Les journaux du Sgen-CFDT et de la CFDT.
  • Une assurance professionnelle.
  • Une indemnité en cas de grève.
Défendre et conseiller les personnels .
Un syndicat n'est pas virtuel
PLUS NOMBREUX, PLUS FORTS
télécharger et imprimer le bulletin d'adhésion



Le site internet du Sgen-CFDT Champagne Ardenne        Sgen + : information et suivi de carrière

Facebook : Sgen-CFDT Champagne Ardenne        Twitter : Sgen-CFDT Champagne Ardenne

Google + : Sgen-CFDT Champagne Ardenne        LinkedIn : Sgen-CFDT Champagne Ardenne

Retrouvez-nous sur la toile et les réseaux sociaux :

Si vous ne souhaitez plus recevoir de message du Sgen-CFDT Champagne Ardenne, vous pouvez le faire savoir en cliquant ici